Zéro Déchet : avancer dans la démarche

Zéro Déchet : avancer dans la démarche

Un article écrit il y a un an

Je ne sais pourquoi cet article est resté dans les brouillons, mais en le relisant, je me dis, que d’étapes parcourues depuis.

Je me suis demandée qu’est ce que j’en fais ? je l’adapte ? je le jette ? je refais un nouveau ?

 

La version « Un an après » arrive

Et bien, j’ai décidé de vous le livrer comme il est, et dans quelques semaines, je vous ferais la version « Un an après »

Cela fait, bientôt, un an que j’ai rédigé ce projet d’article et en regardant les progrès réalisés depuis, refaire un autre article sera bienvenu.

Bonne lecture

 

la psy du logis zéro déchet demarche progression etapes

Commencer le Zéro Déchet c’est très bien, …. c’est assez agréable (en tout cas, moi ça me plait).

Ça parait anodin, on va essayer de jeter moins, penser plus au recyclage, on réfléchis à ce que l’on jette, on va trouver des alternatives, c’est comme un jeu, le plaisir du nouveau, des changements.

Puis, on y va, je démarre avec les lingettes, les cotons démaquillants, les serviettes de table, je cherche des alternative pour utiliser moins de cellophane, moins d’essuies tout … c’est un défi.

Je me sens comme un enfant avec un nouveau jouet, c’est économique, écologique, c’est bon pour la planète … c’est un bon début encourageant !!

la psy du logis zero dechet petite marmite le renarde

Dans un deuxième temps, en faisant les courses, je me suis rendue compte des emballages qu’il y a partout, je ne les voyais pas avant de m’y intéresser.

Donc je choisis, en priorité, les contenants en verres, les sacs en papier ou emballages en cartons dans les supermarché.

Je m’étonne même que certaines choses soient emballées alors qu’il n’y a pas de nécessité.

Les Tupperware remplacent le cellophane et l’aluminium, les biscuits en emballages individuels que je choisissais en priorité, deviennent absurdes, je ferai bien autrement mais aujourd’hui c’est encore compliqué.

Je prendrai sans emballages individuel, c’est déjà ça en moins, une chose à la fois, ce qui n’est pas à jeter c’est déjà ça en moins dans mes déchets.

Ensuite, je me penche sur produits d’entretien bourrés de produits nocifs et d’emballages à jeter.

On y réfléchis, puis on va plus loin encore, c’est un peu comme une tache de vin, ça s’étend, sans se rendre compte tout en douceur, un jour à la fois.

J’ai commencé à faire mes produits moi-même, au fur et à mesure que les produits d’origine se vidaient.

Je me suis équipée en produit de base, je me suis laissée prendre au jeu, c’est gai d’innover, de faire soi-même, de savoir ce qu’il y a dans le produits que l’on respire.

Côté cuisine aussi, j’ai commencé à faire moi-même avec plaisir, on a créé un potager d’abord.

Puis j’ai récupéré les pots de confiture que l’on a pas encore jetés et je me suis lancée dans nos premières confitures, pour la joie de toute la maison, les choses s’enchaînent, ainsi, l’une après l’autre, sans changer tout en une fois pour ne pas se sentir débordé.

On réfléchis autrement, la façon de vivre change, je passe au magasin bio pour faire une nouvelle recette, je cherche mes produits, je commence à remplir mon chariot puis au détour d’une allée, il y a les produits en vrac et là, c’est encore une étape de franchie, je n’y avais pas pensé, prise dans mes habitudes, je prends ce dont j’ai besoin dans les rayons.

Très vite, je retourne remettre mes articles pré-emballés dans les rayons et vais chercher en vrac, toute fière de ma nouvelle étape de franchie.

Mais aussi, le plaisir du goût, de prendre le temps de cuisiner frais et sain avec des saveurs, sans faire de déchets parce que le compost sera la prochaine étape …

Plus que diminuer les déchets de nos poubelles, c’est aussi consommer autrement, consommer mieux, consommer sain, réfléchir et reprendre l’essentiel, pour nous, pour nos enfants, pour notre planète.

Comme annoncé au début, il s’agit d’un article oublié, au fond d’un placard, que je retrouve aujourd’hui dans les méandres de mon blog. Dans quelques semaines je vous en ferais la suite, « un an après, le zéro déchet, on en est où? « 

A très bientôt pour de nouvelles aventures zéro déchet.

La Psy du Logis


Loading...
Facebook Messenger for Wordpress